Le seul magazine virtuel spécialisé en Franchise au Québec
Accueil > Articles

La franchise internationale, pour le développement des entreprises…et des nations

Ecrit par : Amine Ammar
2008-08-15

Dans un contexte économique orienté vers la globalisation et la libéralisation des marchés, force est de constater l’évolution prodigieuse des formes de développement adoptées et raffinées par les dirigeants, en vue de réaliser leurs objectifs d’expansion. De plus, avec l’avènement du commerce électronique et l’explosion des concepts de réseautage, il nous paraît évident que nous assistons à une véritable transformation des réalités économiques et des modèles d’affaires. En effet, grâce aux nouveaux pouvoirs que l’entreprise moderne a acquis par l’intégration des nouvelles technologies et des nouveaux canaux de réseautage, il lui est désormais possible de lorgner des marchés qui étaient jadis insondables.

Aujourd’hui, le franchisage représente un des segments les plus porteurs dans ce nouveau paysage. Plus encore, le concept du franchisage a lui-même grandement évolué durant les trois dernières décennies, pour passer d’une forme de distribution à grande échelle (concessionnaires automobiles, magasins de détail) à un modèle d’affaires complexe et adaptable selon les particularités des entrepreneurs, des marchés et des industries.

Outrepassant les limites géographiques et culturelles, le franchisage a ainsi permis à de nombreuses entreprises d’accéder au palier international de leur expansion, en limitant les coûts habituels associés aux opérations de cette envergure. Ce modèle d’affaires a même permis à certains visionnaires de percer dans des marchés émergeants, en y implantant cette structure organisationnelle innovante et encore méconnue des pays hôtes.

Il va sans dire que les entreprises qui ont adopté le franchisage pour assurer leur développement à l’étranger ont perçu de nombreux avantages qui le distinguent des autres formes de croissance. Le temps leur a d’ailleurs donné raison, puisqu’ils ont profité d’un élément critique dans une économie de plus en plus compétitive : le franchisage permet une croissance très rapide et conséquemment, un niveau d’efficacité porteur d’un grand potentiel de succès. Sur un autre plan, considérant l’instabilité des environnements dans certains pays en voie de développement (les pays de l’ancienne union soviétique par exemple, ou encore le moyen orient) le franchisage offre une certaine sécurité, puisqu’il limite les investissements en terrain incertain.

Ces franchiseurs ne sont cependant pas les seuls bénéficiaires de l’implantation de leurs bannières à l’étranger, puisque cela apporte aussi beaucoup à l’économie locale ainsi qu’aux consommateurs et aux nouveaux franchisés. Les franchises internationales rajoutent de la fraîcheur dans des marchés qui titubent encore et recherchent leurs repères, en transition vers de nouveaux horizons. Elles offrent au public la possibilité de rompre avec les pratiques commerciales désuètes ou simplement de profiter d’une plus grande diversité et de la stimulation des situations concurrentielles.

Au Maroc à titre d’exemple, l’arrivée de grandes bannières de franchises (plus de 300 en 2006, avec plus de 1800 points de vente) s’est faite grâce à un appui important du gouvernement local. Celui-ci a en effet levé l’interdiction des transferts internationaux, permettant ainsi les paiements de royautés et de droits exigibles par les franchiseurs. L’introduction de plusieurs concepts de franchises à la suite de cette décision n’a pas eu seulement un impact monétaire, mais a aussi redéfini les standards du service à la clientèle. L’impact de ce nouveau virage allait encore plus loin, puisque ça a permis au gouvernement de combattre un fléau qui minait plusieurs secteurs de l’économie du pays, à savoir celui de la contrefaçon (L’industrie de l’habillement était la plus représentée parmi les concepts existants en 2006 avec plus de 30 concepts).

Autre exemple probant est celui de l’Afrique du Sud, où le développement de la franchise a littéralement explosé. Aujourd’hui, l’étape d’apprentissage est passée avec succès, puisque le pays bénéficie des retombées de l’introduction des franchises internationales et commence aussi à développer ses propres réseaux. 80% du marché est désormais détenu par des bannières nationales, qui emploient 300,000 personnes et commencent a prendre d’assaut les marchés avoisinants et mondiaux.

Les franchisés quant à eux, entrepreneurs en milieu incertain, peuvent profiter de la sécurité qu’apporte un système de franchise établi et apportent leur connaissance du marché local pour une coopération profitable et fertile. Finalement, nous pouvons affirmer que les franchises internationales apportent dans ces marchés de nouvelles perspectives organisationnelles et aussi de nouveaux processus de production et de commercialisation. Somme toute, le grand avantage du franchisage, à savoir le transfert de savoir-faire, prend toute son ampleur et tout son sens dans le contexte économique mondial actuel. Il est même évident que l’apport du franchisage sera, dans les prochaines années, de plus en plus important, de par l’évolution constante et rapide de ce modèle d’affaires.

Amine Ammar