Le seul magazine virtuel spécialisé en Franchise au Québec
Accueil > Articles

Gouvernance TI: nécessité ou mode passagère?

Ecrit par : Karim El Boustani
2008-11-15
Suite aux scandales financiers de ces dernières années, notamment avec les affaires Enron et WorldCom aux États-Unis, et plus récemment au Québec avec l’affaire Norbourg, la gouvernance s’est imposée comme sujet d’actualité et a pris une place importante aux seins des discussions tels que les événements de réseautage, les 5 à 7, et les conférences.  La gouvernance est-elle une idée nouvelle ? Qu’en est-il de la gouvernance des technologies de l’information ?

La gouvernance n’est pas une idée nouvelle et se résume par une bonne et saine gestion des activités de l’entreprise. Comme l’informatique est au cœur de l’entreprise d’aujourd’hui, l’inclure est une nécessité. La nouveauté que nous voyons émerger étant de détailler, de façon plus globale, les moyens de formaliser cette bonne gestion dans le monde informatique.

Il s’ensuit logiquement, pour les dirigeants, les questions suivantes : Quels sont les nécessités et les bénéfices de la gouvernance informatique?  Doit-on sérieusement y porter de l’importance ou est-ce simplement une mode passagère tout comme les différents « cadres de gestion » que nous avons connu  dans le passé ?  Doit-elle seulement se limiter à l’aspect financier ? Où doit-elle au contraire incorporer des éléments tels que la gestion opérationnelle ou des projets? Afin de mieux répondre à ces questions, nous devons tout d’abord  clairement définir le terme « gouvernance ».

Qu’est-ce que la gouvernance informatique?

La gouvernance informatique est un ensemble d’activités que les dirigeants informatiques doivent mettre en place pour aider l’organisation à atteindre ses objectifs.  La bonne compréhension des objectifs de l’entreprise ainsi que la prise de décisions adéquates, basées sur ces objectifs, par les dirigeants des départements TI, forment les premières étapes. Ces étapes peuvent sembler évidentes et intuitives et mon expérience démontre que, pour une grande majorité des entreprises, cela ne se révèle pas être le cas.

Plus intéressant encore est de constater le fait que les dirigeants informatiques, ayant acquis une  assurance dans l’efficacité de l’organisation, peuvent se consacrer davantage aux enjeux stratégiques de leur entreprise et, de ce fait, y faire un apport plus important afin de mieux contribuer à sa transformation.

En règle générale, et selon les meilleures pratiques, la gouvernance informatique se divise en cinq domaines importants:
  • Gestion de la valeur – Est-ce que les activités et les actifs TI donnent un retour intéressant sur l’investissement ?
  • Gestion des risques – Existent-ils des risques et, en ce cas, sont-ils gérés au niveau approprié?
  • Gestion de la performance – Est-ce que l’organisation a les indicateurs nécessaires pour la bonne gestion de ses activités?
  • Gestion des ressources – Les ressources sont-elles bien utilisées?
  • Alignement stratégique – L’organisation répond-elle aux objectifs de l’entreprise?


Quelle est la valeur ajoutée de la gouvernance informatique?

Transparence, confiance, alignement avec les objectifs d’affaires, création de valeur, et gestion des risques  ne sont que les bénéfices les plus apparents d’une mise en place d’un cadre de gouvernance des TI.

Elle vous permettra aussi de répondre à des questions telles que : « Jusqu'où devons-nous aller dans nos activités, et les bénéfices justifient-ils le coût ? Quels sont les indicateurs d'une bonne performance pour notre organisation? Quels sont les facteurs clés pour le succès de nos projets ? Quels sont les risques que nous prenons en ne réalisant pas nos objectifs ? Que font nos concurrents ? Comment effectuer des mesures et des comparaisons ?  »

Est-ce applicable aux petites et moyennes entreprises?

La gouvernance informatique peut aussi apporter de la valeur aux PME.  J’ai récemment eu l’occasion de travailler avec une PME dans le domaine de la logistique.  Suite aux discussions initiales avec le dirigeant de cette entreprise, une analyse sommaire a été effectuée avec le responsable informatique.  Ceci a permis de se concentrer plutôt sur des aspects tactiques que stratégiques. L’analyse a mis en valeur la nécessité de renforcer la continuité des affaires et les stratégies d’archivage et de conservation des données d’affaires.

Que devez-vous faire?

Afin d’aligner davantage les projets informatiques sur les objectifs de l’entreprise, d’être plus stratégique pour votre organisation, et d’y apporter une grande valeur ajoutée, débutez dès maintenant un projet de gouvernance informatique.

Pour obtenir plus d’information, vous pouvez consulter le site du « IT Governance Institute » (http ://www.itgi.org), ou encore travailler avec un expert en gouvernance informatique. Mais si vous engagez un expert, assurez-vous que cette personne soit un généraliste des TI avec une certification CISA, délivrée par l’ISACA (Information Systems Audit and Control Association). L’expert doit aussi avoir une bonne compréhension du fonctionnement global d’une entreprise et des enjeux stratégiques. Dans le cas contraire, cet exercice risque de manquer les bénéfices attendus et adaptés aux objectifs de votre entreprise.