Le seul magazine virtuel spécialisé en Franchise au Québec
Accueil > Articles

Comment accroître votre niveau d’influence envers les autres

Ecrit par : Jean-Pierre Lauzier
2010-07-15
Lorsque vous discutez avec quelqu'un, que ce soit votre client, votre employé, votre patron, votre enfant, votre voisin, etc., est-ce que vos propos génèrent, chez votre interlocuteur, un haut niveau d’enthousiasme qui l'incite à passer à l’action en fonction des idées que vous lui proposez? Si vous répondez « souvent », alors bravo, vous êtes un excellent communicateur. Mais si votre réponse est « rarement », hé bien, ne désespérez pas, car vous avez la possibilité de développer vos talents de communicateur pourvu que vous le vouliez vraiment.

Les gens qui ont beaucoup de succès et qui obtiennent ce qu’ils désirent ont développé une capacité d’influence sur les autres. Comme nous vivons en interaction les uns envers les autres, il est presque impossible de réussir sans l’appui des gens. Il s'ensuit donc que le fait que vous soyez capable d'influencer les autres à suivre vos idées est devenu un élément essentiel à la réussite.

Il existe certaines personnes avec lesquelles vous avez une chimie qui s’installe rapidement et naturellement, et ce, sans que vous fassiez quelque effort que ce soit. Or, pour réussir à communiquer efficacement avec les gens, il doit y avoir une chimie qui est ressentie entre vous et votre interlocuteur et la raison pour laquelle une telle complicité s’établit est que vous partagez des traits de personnalité similaires. Vous avez les mêmes forces et les mêmes faiblesses, ce qui vous permet de percevoir les choses et les événements à travers un filtre semblable. Or, ce filtre se situe dans vos gênes, il est votre ADN et vous ne pouvez pas le changer. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise personnalité, il existe plutôt des forces et des faiblesses dans vos traits de caractère.

Afin d'influencer favorablement le plus grand nombre de personnes possible, vous devez établir cette même chimie avec tout le monde, et ce, non seulement avec ceux qui ont le même profil de personnalité que vous, mais aussi avec ceux qui sont différents de vous. Pour ce faire, vous devez vous concentrer à développer vos faiblesses et voir à les changer afin qu’elles deviennent des forces.

Maintenant, supposons que vous êtes très introverti et que vous communiquez avec une personne qui a ce trait de caractère à l’opposé du vôtre, autrement dit, qui est une personne très extravertie; alors, dans de telles circonstances, vous êtes amené à choisir entre les deux options suivantes:
  1. Ne rien faire et vous sentir frustré chaque fois que vous entrez en contact avec ce genre de personnes;
  2. Prendre la décision de développer une autre facette de vous-même en étant capable d’être une personne extravertie.

Votre meilleure option est évidemment l’option 2, mais c’est également la plus difficile à réaliser, car vous devrez effectuer des actions qui vous sortiront complètement de votre zone de confort. Par exemple, comme introverti, vous pouvez vous inscrire à des cours d’art oratoire, à des cours de théâtre, ou participer à différentes activités de clubs sociaux ou d’affaires, etc. Plus vous développerez, avec le temps, votre côté extraverti, plus vous serez capable de ressentir rapidement une chimie avec les personnes extraverties.

La même chose s'applique si vous êtes une personne extravertie. Si vous voulez communiquer efficacement avec des personnes qui sont introverties, vous devez apprendre à agir dans un sens qui n'est pas le vôtre, comme parler moins, prendre le temps de bien écouter les autres, poser plus de questions, etc. Ces actions demanderont des efforts importants de votre part, mais c’est le prix à payer pour devenir un meilleur communicateur.

Êtes-vous introverti ou extraverti, prudent ou téméraire, méthodique ou artiste, porté à réfléchir avant d’agir ou à agir impulsivement…? Pour vous aider à mieux vous connaitre, il existe différents tests qui vous aideront à identifier vos traits dominants et vos points faibles.

La plupart des gens décident de rester dans leur zone de confort et de ne rien changer dans leur comportement. Quand c'est le cas, il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils obtiennent une qualité de vie supérieure, car ils ont choisi d’être esclaves de leur personnalité. En transformant vos faiblesses en forces, cela ne changera pas votre nature profonde, mais vous deviendrez une personne beaucoup plus ouverte aux autres, vous comprendrez mieux les réactions de gens et vous jouirez d'une vie sociale beaucoup plus harmonieuse, autant sur le plan familial que professionnel.

Bonne communication!
Jean-Pierre Lauzier
Conférencier, formateur, expert-conseil JPL Communications inc.