Le seul magazine virtuel spécialisé en Franchise au Québec
Accueil > Articles

La source de la réussite: talent inné ou à développer?

Ecrit par : Jean-Pierre Lauzier
2010-10-15
Certaines personnes semblent être beaucoup plus disposées que d’autres à avoir du succès parce qu’elles vous donnent l’impression que tout ce qu’elles touchent tourne rapidement à leur avantage et que leur réussite est toujours au rendez-vous.

Mais est-ce un don qu’ils ont eu à la naissance? La réponse facile, simple et rapide serait de dire oui et on n’en parlerait plus. Par contre, si on y réfléchit davantage, on constate que nous sommes tous destinés, et ce, sans exception, à réaliser de grandes choses. Même si nous possédons des talents à des niveaux différents, nous avons tous la possibilité de les exploiter et de réaliser ce que l’on désire.

Malheureusement, la plupart des gens ont choisi d’exploiter leurs talents à un « minimum acceptable », que ce soit dans leur travail ou dans d’autres sphères d’activité. Pourquoi est-ce ainsi? D’abord, parce qu’ils sous-estiment l’immense potentiel qu’ils ont et ensuite, parce qu’ils regardent le sommet à atteindre comme étant beaucoup trop haut pour leurs capacités. Par contre, la plupart de ceux qui réalisent de grandes choses ont adopté une attitude d’amélioration continue c'est-à-dire faire un petit pas de plus chaque jour dans la même direction afin de se rapprocher de leur rêve.

Lorsque vous déciderez que ce « minimum acceptable » n’est plus « acceptable », alors, vous aurez franchi la première étape vers l’exploitation de votre potentiel et de la puissance qui sommeille en vous. Votre plus grand défi sera de croire que vous possédez tous les ingrédients pour réaliser ce que vous désirez. Cette conviction vous permettra de garder un haut degré de motivation lors de votre ascension vers le sommet.

Pour grandir, vous devez changer vos actions, car si vous faites toujours les mêmes choses, vous obtiendrez toujours les mêmes résultats. Alors, quelles actions devez-vous mettre de l’avant? Ce sont les actions qui vous rapprochent de vos buts et qui vous sortent de votre zone de confort, mais que vous n’osez pas effectuer. Il ne faut surtout pas essayer de tout changer la première journée, mais plutôt de viser à faire le « petit plus » chaque jour.

Pour certaines personnes, le chemin est plus rapide, mais ce qui est important, c’est de progresser en donnant votre maximum sans pour autant vous lancer dans le vide sans parachute. L’expression se « presser lentement » semble être très appropriée pour décrire cet état de fait. Par exemple, supposons que vous voulez devenir humoriste, comédien, entrepreneur ou autre; alors, prenez une heure, deux heures ou même trois heures par jour pour développer vos qualités, vos compétences et vos habiletés : ces actions vous permettront de vous rapprocher davantage de votre but.

Croyez-vous que des gens tels que Guy Laliberté, président du Cirque du Soleil, Stephen Jarilowsky, le financier milliardaire montréalais qui est un des hommes d’affaires les plus respectés au Canada, ou encore Jean Coutu, qui a ouvert une première pharmacie en 1969 et dont le groupe détient aujourd’hui plusieurs centaines de pharmacies, sont nés avec plus de qualités que vous? Pas du tout. Ce qu’ils font, c’est qu’ils exploitent leurs talents, exactement comme vous pourriez le faire vous-même.

Qu'est-ce que ces personnages ont en commun? La réponse est qu’ils ont tous bâti leur fortune à partir de presque rien, en y croyant, en s’améliorant, en faisant de mieux en mieux, de plus en plus, et ce, de jour en jour. En ce qui vous concerne, quelles sont les actions différentes que vous avez faites aujourd’hui qui vous sortent de votre zone de confort? En général, les gens savent ce qu’ils doivent faire, mais n’osent pas le faire parce que cela leur fait peur. Mais nous avons tous le choix de vivre nos peurs ou de vivre nos rêves.
C’est la progression et le dépassement de soi en sortant constamment de notre zone de confort qui rend la vie excitante. Si vous avez des enfants, rappelez-vous les premiers pas de votre enfant. Vous avez certainement vécu un grand sentiment de fierté, mais après quelques années, le fait qu’il marche ne vous excite probablement plus autant. Un autre exemple: la première fois que vous avez eu une carte d’affaires, vous ressentiez certainement un profond sentiment de fierté en la voyant, mais cette excitation disparaît graduellement avec le temps et vous devez faire autre chose pour vous dépasser.

Si vous prenez le chemin de vous développer et de progresser de façon assidue, il est certain que vous tomberez, et ce, probablement souvent, mais c’est dans la difficulté qu’on progresse. Si vous ne subissez pas d’échecs, c’est que vous n’osez pas sortir de ce que vous considérez être votre zone de confort. Plus vous réaliserez des actions qui vous forceront à sortir de votre zone de confort, moins vos peurs vous paralyseront.

C’est à vous de décider de la grandeur des succès que vous désirez atteindre, d’abord en sortant de votre zone de confort actuelle et ensuite, en créant de nouvelles zones de confort et en sortant à nouveau de ces zones de confort.

Prenez bonne note que vos talents et vos qualités ont un rôle secondaire à jouer dans votre réussite; si vous prenez la décision de changer en osant affronter vos peurs et en ayant le courage de vous prendre en main pour réaliser les rêves et les objectifs que vous désirez atteindre, vous aurez sûrement beaucoup d’épreuves à surmonter, mais vous vivrez de façon excitante et palpitante. Personne d’autre que vous ne peut prendre cette décision.

Bon changement!

Jean-Pierre Lauzier
Conférencier, formateur, expert-conseil
JPL Communications inc.