Le seul magazine virtuel spécialisé en Franchise au Québec
Accueil > Articles

Pour réussir, êtes-vous vraiment prêt à « souffrir positivement » ?

Ecrit par : Jean Pierre lauzier
2013-04-15
Si vous faites toujours les mêmes actions, vous obtiendrez toujours les mêmes résultats. Alors, si vous n'êtes pas satisfait de vos réalisations, que ce soit relativement à votre travail, vos revenus, votre condition physique, vos relations avec autrui, etc., vous n'avez pas le choix, vous devez effectuer des actions différentes, et ce, de façon répétée et régulière : c'est ce que nous appelons des habitudes. Autrement dit, vous devez changer certaines de vos habitudes, surtout celles qui vous nuisent concernant l'atteinte de vos objectifs. Ce principe est très simple à comprendre, mais extrêmement difficile à appliquer.

Qu'une habitude soit considérée comme bonne ou mauvaise dépend de ce que vous voulez, autant dans votre vie professionnelle que personnelle. Alors, que désirez-vous? Est-ce d'être plus en forme, d'avoir une carrière plus passionnante et plus stimulante, d'augmenter vos revenus, d'avoir une vie familiale épanouie, d'appartenir à un cercle social vivifiant, etc.?

Lorsque vous avez défini vos buts, faites une liste, par ordre d'importance, de trois habitudes qui vous nuisent, c'est-à-dire celles qui vous ralentissent dans l'accomplissement de vos voeux les plus chers. Votre travail consiste à transformer vos habitudes nuisibles en habitudes bénéfiques. Si vous parvenez à convertir une seule de ces habitudes négatives, vous faites un pas important vers la réalisation de vos objectifs. Et si vous réussissez à transformer les deux autres habitudes qui apparaissent sur votre liste, alors vos chances de réussite augmentent considérablement.

Facile n'est-ce pas? En fait, c'est extrêmement difficile. Souvent, l'être humain sous-estime de beaucoup sa capacité à changer ses habitudes. Supposons, par exemple, que vous désirez retrouver une bonne forme. Pour y parvenir, vous décidez de mieux vous nourrir et de faire de l'exercice trois fois par semaine. La recette pour réussir une remise en forme est assez simple; pourtant, très peu de gens sont capables de la suivre à long terme afin de créer une habitude bénéfique.

Comment se fait-il que la grande majorité des gens échouent? Hé bien, ce n'est pas à cause d'un manque de talent ou de compétence, c'est plutôt parce que le fait de changer ses mauvaises habitudes par de meilleures est très exigeant et que vous devez démontrer beaucoup de courage en « souffrant positivement ». Les gens qui ont du succès n'ont rien de plus que vous, ils ont simplement accepté de « souffrir positivement » pour modifier certains de leurs comportements par de meilleurs.

Lors de mes dernières vacances sur le bord de la mer, j'ai observé pendant des heures un jeune adolescent qui faisait du surf. Lorsqu'il est sorti de l'eau, il avait un large sourire, mais en même temps, il semblait souffrir à cause d'égratignures sur le ventre qu'il s'était infligé avec sa planche de surf parce qu'il avait omis de porter un chandail. Après avoir mangé un sandwich et bu une bouteille d'eau, il est retourné à la mer pour surfer à nouveau, même s'il savait fort bien que sa souffrance au ventre lui ferait très mal. n'est-ce pas de cette façon que l'on forme les champions?

Avez-vous déjà entendu soit un athlète olympique ou un président qui a gravi tous les échelons de la hiérarchie ou encore un chanteur à succès dire : « La vie a toujours été facile pour moi et je n'ai jamais vraiment souffert pour me rendre là où je suis!!! » Jamais. Alors, que devez-vous faire pour changer? Je vous propose un plan d'action en six étapes que vous devez suivre avec beaucoup de volonté et d'engagement afin de mettre toutes les chances de votre côté :

  1. Prise de conscience : Avant même de commencer, vous devez prendre en considération que la discipline, la rigueur et le courage sont des alliés essentiels à votre succès. Rappelez-vous que vous souffrirez et il est possible que cette souffrance puisse être beaucoup plus importante que vous ne pouvez l'imaginer. Soyez prêt pour aller à la guerre.
  2. Que voulez-vous? Vous devez identifier un objectif ou un rêve qui vous tient à coeur et que vous désirez profondément atteindre. Prenez le temps de réfléchir sur ce que vous recherchez vraiment, car ce sont vos buts qui déterminent les habitudes bénéfiques ou nuisibles.
  3. Identifiez une habitude que vous devez changer : Quelle est l'habitude nuisible que vous souhaitez transformer en une bénéfique dans les prochains mois? Concentrez-vous à ne modifier qu'une seule de vos habitudes à la fois, en commençant par celle qui est la plus indésirable.
  4. Pourquoi désirez-vous réussir votre objectif et changer telle habitude? Cette étape peut vous sembler inutile à première vue, mais c'est la plus importante, car plus vos réponses à cette question sont chargées de sens, plus vos chances seront grandes de maintenir la nouvelle habitude. Prenez quelques jours et même quelques semaines pour réfléchir sur les raisons qui vous incitent à vous améliorer. Gardez celles-ci toujours présentes à votre mémoire; si vous éprouvez de la difficulté à appliquer votre nouvelle habitude, ces raisons vous aideront à maintenir votre cap.
  5. Quel est votre plan d'action? Si la présente étape vous semble la plus difficile, c'est que vous n'avez pas bien compris les précédentes, alors, relisez-les. Établissez un plan qui indiquera ce que vous devez faire quotidiennement. Si vous ne savez pas quoi y inscrire, demandez à une personne de confiance de vous aider, surtout quelqu'un qui effectue aisément le nouveau comportement que vous désirez intégrer.
  6. Que ferez-vous pour demeurer rigoureux et mesurer vos progrès? Le succès ne se trouve pas dans une action isolée, mais dans la rigueur et la régularité de ce que vous faites. Vous devez rencontrer sur votre chemin quotidien des éléments qui vous rappellent constamment ce que vous devez faire. Vous devez également mesurer votre progression du changement avec des indicateurs de performance; cela vous permet de mieux constater votre perfectionnement.
Le changement d'une habitude nuisible sera plus facile à faire si celle-ci est directement reliée à un choc émotionnel ou rationnel. Par exemple, votre médecin vous apprend que vous n'avez que six mois à vivre à moins de modifier certaines habitudes nuisibles à votre santé. j'imagine que cette nouvelle provoquera un choc important en vous. Ce choc facilitera l'implantation de nouvelles habitudes à court terme afin d'obtenir un bénéfice plus important à long terme, c'est-à-dire rester en vie.

Si vous avez l'impression de ne pas avoir suffisamment de volonté ou de discipline pour accomplir toutes ces étapes, ne vous jugez pas durement, car changer ses habitudes est une des choses les plus difficiles à faire chez l'être humain. Êtes-vous prêt à « souffrir positivement » à court terme pour réaliser vos rêves à long terme? Cette décision vous appartient.

Plus d'information sur le Consultant Jean Pierre lauzier