Le seul magazine virtuel spécialisé en Franchise au Québec
Accueil > Articles

Les étapes pour choisir une franchise

Ecrit par : Luc Audet
2015-03-16
Bien évidemment, le choix de son franchiseur ne doit pas être fait de façon impulsive sur un coup de tête. La jurisprudence en la matière crée l’obligation pour le futur franchisé de se renseigner de façon raisonnable sur les activités de son franchiseur potentiel, et ce, en raison de l’importance des sommes d’argent et de l’énergie à investir dans cette nouvelle relation commerciale où il en supportera, ultimement, la responsabilité et le risque. Il est donc important de passer à travers plusieurs étapes pour être sûr de faire un choix des plus éclairé.

1 : Examiner sa propre personne
Vous avez bien beau vous informer sur la franchise que vous convoiter et tout connaitre dessus, la première chose à faire pour éventuellement devenir un bon entrepreneur est de se connaitre soi-même. En effet, il est important d’être en mesure d’évaluer vos capacités: êtes-vous prêt à mettre beaucoup d’heures de travail? Avez-vous un bon financement? Mais surtout, quel secteur d’activité vous intéresse vraiment? Une chose qui peut être recommandée pour bien évaluer ses capacités à partir en affaire est de mettre sur papier son autoévaluation sous forme de grille. Une fois que vous connaissez bien votre situation personnelle, vous pouvez passer à l’étape suivante(Le franchisage, l’entreprenariat encadré, p.27).

2 : Recherche d’informations sur le franchiseur potentiel
Cette étape consiste à prendre connaissance du maximum d’information sur le franchiseur auquel vous vous intéressez pour être sûr de n’avoir aucune mauvaise surprise si une entente est conclue. Bien évidemment, il faut commencer par aller rencontrer le franchiseur pour voir à quoi il s’attend d’un franchisé et aussi ce qu’il est prêt à offrir. Bien qu’il puisse fournir beaucoup d’information, il faut pousser sa recherche plus loin qu’aux simples discussions avec le franchiseur. Nous pouvons séparer la recherche d’informations en plusieurs sous-étapes pour englober le plus possible tous les aspects à savoir sur le franchiseur:

- Le produit et son marché :
Comme en achetant une franchise vous achetez en partie le produit ou le service du franchiseur, vous devez connaitre la situation de ce dernier sur le marché et surtout la demande des consommateurs par rapport à celui-ci. Il faut évaluez si la demande du produit est grande et si le produit à de l’avenir. Par exemple, il ne serait pas très réfléchi d’aller investir dans une franchise qui vendrait des vidéocassettes quand il est évident que ce marché est dépassé et sur le point de s’éteindre. Bien que cet exemple soit flagrant, certaines situations sont plus délicates et peuvent vous demander plus de réflexion. Il faut aussi regarder si le franchiseur a beaucoup de concurrence par rapport à son produit et comment il se place parmi son concurrent puisqu’il ne serait pas intéressant de choisir une entreprise qui se fait dominer par toutes les autres.

Si l’entreprise offre un service, vous devez voir si vous êtes capable de l’offrir (même si cela revient un peu à la même chose que l’étape précédente). Par exemple, si c’est une entreprise de nettoyage, vous devez être capable de nettoyer suivant les standards du franchiseur. Outre la position actuelle de l’entreprise sur le marché, il faut prendre connaissance des capacités de celle-ci de développer son marché ainsi que ses produits que ce soit en faisant de la recherche ou en ayant des plans d’expansions qui pourraient vous être bénéfiques (Banque de Montréal, L’expérience et le soutient pour faire fonctionner la franchise).

- La situation financière du franchiseur :
Pour éviter de tomber sur une entreprise qui est sur le bord de faire faillite ou qui n’a pas les moyens de soutenir une franchise adéquatement, il faut porter attention à la situation financière de celle-ci.

Pour ce faire, il est possible d’obtenir un rapport de crédit sur le franchiseur pour constater s’il est solvable ou non. Il est préférable de passer par l’entremise d’un avocat pour ce genre de service. De cette façon, vous pourrez évaluer si l’entreprise sera en affaires encore longtemps ou si elle risque de disparaitre.

De plus, cela permet de voir si le franchiseur est capable d’aller chercher un bon financement auprès des institutions financières. Mais encore, l’aspect crucial de la situation financière du franchiseur est s’il peut offrir du financement au franchisé puisque sans un soutien financier, adéquat à quoi bon prendre le risque de s’acheter une franchise?

- Consultation des autres franchisés :
Si jamais le franchiseur possède déjà d’autres franchises, il est utile d’aller rencontrer des franchisés et de voir comment vont leurs entreprises. Cela peut vous permettre d’évaluer leur succès et de voir à peu près ce qui vous attend. C’est l’occasion idéale de s’enquérir auprès d’eux s’ils ont un suivi adéquat, une bonne aide financière, si le franchiseur les a bien aidés à s’établir et s’ils sont satisfaits des relations avec lui.

- Vérifier les précédents judiciaires du franchiseur :
Pour s’assurer que le franchiseur n’est pas eu de différents trop graves avec ses franchisés ou sa clientèle, il est préférable de vérifier ses antécédents. Il est possible de le faire par l’entremise d’un avocat ou de le faire, soit même, en allant dans un Palais de justice où des ordinateurs sont destinés à ces recherches. Toutefois, ce n’est pas parce qu’un franchiseur a été en cour qu’il faut le rejeter, il est normal pour une entreprise de vivre des litiges et il faut donc regarder les motifs du jugement.

- Vérification du contrat par un professionnel :
Enfin, si vous n’êtes pas sûr de bien saisir toute la portée du contrat proposé par un franchiseur (et même si vous croyez comprendre), il est fortement conseillé de le faire analyser par un avocat spécialisé en franchises. Telles que décrites ci-haut, ces étapes dans le choix d’une franchise concordent parfaitement avec le jugement rendu par l’honorable Eva Petras, J.C.S. le 10 mars 2011, dans le dossier 9150-0595 Québec Inc. et al. C. Franchises Cora Inc. (dossier de cour 500-17- 036093-071), où elle précise, entre autres, l’obligation, pour le franchisé potentiel de se renseigner lui-même lors de l’achat d’une franchise. Je vous annexe ce jugement à la fin de cet ouvrage. La décision a été portée en appel et l’appel a été rejeté le 22 mars 2013.

Me Luc Audet
Avocat spécialisé en Franchise


Plus d'informations sur le consultant Me luc Audet

Suivez nous sur notre page Facebook, pour plus d’articles