Le seul magazine virtuel spécialisé en Franchise au Québec
Accueil > Articles

Les 10 erreurs les plus fréquentes des franchisés

Ecrit par : Me Luc Audet
2015-08-18

1) Croire que toutes les franchises sont semblables.

Donc imaginer que la plus grosse bannière ou la franchise la moins chère fera l’affaire. Chaque franchise a sa propre culture, ses propres dirigeants et sa propre réputation. La notoriété et le coût d’entrée ne sont que des composantes à considérer parmi tant d’autres !

2) En achetant une franchise, votre succès est assuré.

Toute nouvelle affaire implique un risque. Certes, démarrer une franchise est moins risqué que de démarrer indépendant, mais il y a des fermetures et des faillites, même dans le domaine de la franchise.

3) Ne pas lire le contrat de franchise.

Un fois signé, il est trop tard… Vous devez savoir précisément dans quoi vous vous embarquez. Il y a des façons de faire habituelles en franchises qui ne vous conviendront peut-être pas. Il faut lire !

4) Ne pas vérifier les déclarations verbales du franchiseur.

Lorsque vous rencontrez un franchiseur, prenez des notes élaborées sur ce qu’il dit et vérifiez tout, tout, tout ! Mieux encore, demandez-lui la permission d’enregistrer vos entretiens. Parfois, il se dit des choses qui son inexactes, même si c’est dit avec sincérité.

5) Ne pas rencontrer assez de franchisés de la bannière convoitée.

Chaque franchiseur a ses «préférés» et envoie les franchisés potentiels visiter ses chéris. Ne vous contentez pas de discuter avec ceux-ci. Allez en voir d’autres pour avoir le plus grand nombre de franchisés de cette bannière qui vous parlent.

6) Ne pas connaître les raisons pour lesquelles certaines franchises de cette bannière ont fermé.

Il n’est pas rare que dans chaque bannière, des points de vente ferment. Renseignez-vous sur les raisons de ces échecs. Ceci vous permettra peut-être d’éviter de faire une erreur.

7) Ne pas avoir assez de liquidités.

Les surprises sont inévitables dans le commerce. Assurez-vous d’avoir des réserves d’argent suffisantes pour faire face aux imprévus.

8) Ne pas analyser le marché.

Même si votre franchiseur vous aide à trouver l’emplacement où sera située votre franchise, la responsabilité du choix vous appartient entièrement. L’emplacement convoité a-t-il, dans les environs, une ou des franchises concurrentes à la vôtre ? Si oui, sont-ils dominants ? Ont-ils des faiblesses que vous pourrez exploiter ?

9) Ne pas se faire accompagner par des ressources professionnelles et indépendantes.

Pour acheter une franchise, vous avez besoin, au minimum, d’un avocat spécialisé en franchises et d’un comptable pour analyser les chiffres fournis par le franchiseur.

10) Sous-estimer la difficulté de se financer.

Un franchiseur sérieux aura déjà fait approuver le concept chez une ou plusieurs banques. Dans ce cas, seul le crédit du franchisé est à analyser. Mais s’il n’y a pas de banques qui ont pré-approuvé ce franchiseur, ça pourrait être long…



Plus d'informations sur le consultant Me luc Audet

Suivez nous sur notre page Facebook, pour plus d’articles