Le seul magazine virtuel spécialisé en Franchise au Québec
Accueil > Articles

Association de marques

Ecrit par : M-Four International
2006-01-15

Plus nous avançons dans l'année 2006, plus les défis des petites entreprises et les possibilités qui leurs sont offertes se multiplient. La concurrence a contraint les entreprises de toutes tailles à se réorganiser et à se restructurer afin de demeurer compétitives dans un marché dynamique et de plus en plus mondialisé. Pour répondre à ces changements, les entrepreneurs font appel à des solutions créatives pour permettre  aux petites entreprises de tirer leur épingle du jeu.

Si l’on examine le développement des petites entreprises, l'un des secteurs qui connaît la croissance la plus rapide est le franchisage. Il convient alors d'analyser pourquoi le franchisage représente l'une des meilleures solutions de développement pour le secteur des petites entreprises et quelles sont les innovations auxquelles les entrepreneurs ont fait appel pour tirer profit de ces nouvelles solutions.

Depuis quelques dizaines d’années, le franchisage, en tant que méthode commerciale, connaît un vif succès. Mais cette industrie est, elle aussi, dynamique et continue à évoluer avec le marché. La recette qui assurait hier le succès de l’industrie du franchisage n’offre plus nécessairement les mêmes garanties aujourd’hui. Se reposer à 100 % sur l’emplacement a permis à bon nombre d’entreprises franchisées de réussir dans les années 80 et 90, mais ne garantit en rien la pérennité du succès. Même si l’emplacement représente encore l’un des éléments clés du franchisage, le secret de la réussite est à présent plus une question de savoir comment exploiter l'emplacement, et c’est ce qui fera toute la ifférence entre une réussite et un échec.

La concurrence s’étant intensifiée dans pratiquement tous les secteurs de l'industrie du franchisage, les exploitants de services alimentaires sont tout particulièrement contraints de trouver de nouveaux moyens d’accroître leurs profits et de réduire leurs coûts. Et la meilleure solution, comme cela a été récemment découvert aux É.-U, et dans une moindre mesure au Canada, repose sur une approche fondamentale de l’espace. Les entreprises doivent étudier attentivement comment optimiser l’espace. Dans cette optique, de plus en plus d’entreprises se tournent vers la formule de l'association de marques.

L’association de marques (« co-branding» ou « multi-branding») consiste à rassembler au moins deux entreprises complémentaires mais distinctes sous un même toit. Les avantages pour les exploitants d’entreprises de services alimentaires sont évidents. Le loyer et les dépenses peuvent être partagés, ce qui permet d’alléger la structure globale de toutes les unités fonctionnelles concernées. Les coûts de main d’œuvre peuvent être partagés en faisant appel à des employés formés à des tâches polyvalentes pour exploiter différentes unités, et l'utilisation commune des équipements, y compris des espaces de stockage et de production permet de faire de grandes économies. Les synergies naturelles existant entre des entreprises complémentaires peuvent être exploitées pour le bénéfice de tous. Cette formule permet également d’accroître la fréquentation, car elle offre un choix plus vaste aux clients. Et, si l’association de marques est réalisée de manière à offrir variété et originalité, elle peut devenir un « point de destination ».

Faire appel à des points de vente de marque transmet sans équivoque un message de qualité au client, et chaque marque qui s’y ajoute renforce ce message. À l'heure où les entreprises sont à la recherche de partenaires en vue d'une association de marques, il est essentiel d'examiner dans quelle mesure l'un sera complémentaire de l'autre. Pour bon nombre d'entreprises, l'association de marques représente la solution idéale pour résoudre le problème des temps morts dans la journée ou des saisons creuses au cours de l'année. L'association de marques offre une sorte de police d'assurance à l’industrie du franchisage aujourd’hui, à une époque où il n’y a tout simplement plus de garanties. Le besoin d’augmenter les ventes ne s’est jamais autant fait sentir dans l'industrie des services alimentaires qu’aujourd’hui. De nombreuses entreprises commencent à se rendre compte que cette formule constitue le seul moyen d’assurer la continuité et la survie de toute exploitation de services alimentaires. Aux É.-U., les efforts effectués par des entreprises telles que PFK/Taco Bell et Arby’s/T.J. Cinnamons en termes d’association de marques ont permis d’augmenter les ventes de 20 % à 35 %. Les premiers exemples d’association de marques sur le marché canadien comprennent l’association Tim Horton's/Wendy's et les exploitations de Dunkin’ Donuts / Baskin & Robbins.

" Les petites entreprises entrent maintenant dans l'aube d'une nouvelle ère de franchisage qui montrera la voie à suivre. Les entreprises recherchent désespérément des moyens d’augmenter leurs ventes et de maintenir leur rentabilité dans un marché de plus en plus concurrentiel. » L’association de marques est maintenant considérée comme la nouvelle étape fondamentale du     développement de l’industrie du franchisage. L’association de marques est une solution entrepreneuriale innovante qui répond à la situation actuelle de l’industrie des services alimentaires et qui offre la possibilité aux entrepreneurs de petites entreprises de réaliser de grandes choses au cours du 21e siècle.




All Content Copyright ©2006 M-Four International. All Rights Reserved.