Le seul magazine virtuel spécialisé en Franchise au Québec
Accueil > Articles

Les coûts en santé et en sécurité au travail : une saine combinaison de prévention et de gestion

Ecrit par : ADP Canada
2007-03-15

Lorsque l’on parle de coûts en santé et en sécurité au travail, les employeurs pensent en premier lieu à leur facture de CSST.  Cependant, savez-vous que pour chaque dollar que vous payez directement à la CSST, il y a de 2 $ à 5 $ (et parfois plus) en coûts indirects et connexes qui sont plus ou moins considérés, mais qui représentent néanmoins une dépense très importante pour les municipalités.  Il suffit de penser au bris matériel lors d’un accident, aux arrêts de production, au remplacement de la personne accidentée, à la démotivation de ses collègues, à la formation du remplaçant, au temps consacré à l’enquête et analyse d’accident, etc.  Autant de coûts qui ne figurent pas à votre facture de la CSST, mais qui doivent vous inciter à assumer et à maîtriser la gestion de la santé et de la sécurité de votre municipalité.

Bien entendu, le meilleur moyen de contrôler les coûts et de gérer les conséquences d’un accident sera toujours de le « prévenir », d’établir un plan d’action en prévention ainsi que des politiques et des procédures efficaces; procédures qui seront intégrées à toutes vos activités quotidiennes.  Pour porter fruit, la santé et la sécurité au travail doivent faire partie des habitudes de votre organisation, de vos outils d’évaluation, de vos méthodes de travail, et même de vos réflexes de gestionnaire.  Bien que cette intégration ne semble pas facile à prime abord, il y a de très fortes chances que vous constatiez, dans la pratique, que les activités de prévention influencent positivement le bon déroulement de vos activités par une motivation accrue de votre personnel et par des méthodes de travail qui auront été analysées et repensées pour être sécuritaires et, pourquoi pas, plus efficaces.

Si, malgré vos efforts de prévention, un accident de travail survient, vous devez, en bon gestionnaire, connaître les moyens appropriés d’en contrôler les coûts.  Les quatre principaux sont :

  • L’expertise médicale.
  • L’assignation temporaire.
  • La réintégration en emploi.
  • Les facteurs de chargement.

Savez-vous que vous avez la responsabilité financière d’un dossier d’accident de travail pendant quatre ans?  Par exemple, si un accident survient en 2007, tous les frais médicaux, de remplacement du revenu, de physiothérapie et les autres qui s’effectueront en 2007, 2008, 2009 et 2010 seront versés à votre dossier d’employeur et serviront au calcul de votre cotisation (facture) de la CSST.

Savez-vous que plus votre masse salariale est importante, plus vous êtes financièrement « affecté et tenu pour responsable » des coûts de vos accidents de travail?

Par exemple, une municipalité qui ne compte que quelques salariés recevra une facture de la CSST qui sera relativement peu influencée par les coûts de ses accidents.  La CSST la facturera principalement en fonction des risques de l’ensemble des municipalités.  À l’inverse, lorsque la masse salariale augmente, la CSST considère que vous êtes en mesure d’assumer davantage vos responsabilités en matière de prévention et de coûts et établit votre facture en tenant davantage compte de vos propres coûts d’accident.

 

ADP Canada est le chef de file canadien des services aux employeurs, aidant plus de 50 000 clients à augmenter leur productivité, à se conformer aux règlements, à améliorer le maintien de leur effectif et à maîtriser leurs coûts. La gamme complète des produits et services d'impartition traditionnels et sur Internet offerts par ADP Canada comprend la gestion de la paie, des ressources humaines, des heures et des présences, ainsi que des services de santé et sécurité au travail, de consultation et d'impartition complets. ADP gère la paie d’un Canadien sur cinq. Pour plus d'information, cliquez ici